© 2019 by Frédéric Daty

  • Noir Vimeo Icône
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

‘London Portrait #1’

Il faut que chacun soit bien ce qu'il doit être, et que l'harmonie naisse des différences. ( Alain - 1932 ).

Le portrait d'une ville ne peut se matérialiser qu'en y associant ses multiples facettes. Un jeu d'angles et de courbes, de brillance et de rusticité et même les trois éléments: l'eau, l'air et la matière solide... On s'y reconnait et l'on y disparait. On reconnait et on s'interroge... Que se cache derrière ces formes ? Et si elle n'étaient qu'un paravent à notre vide existentiel ? Et si les repères n'étaient pas autour de nous mais en nous ?

Ainsi que l'écrivait Balzac : La solitude est convenable mais il nous faut quelqu'un pour nous dire que la solitude est convenable !

Portrait anamorphosé de Londres avec ses monuments emblêmatiques : Le pont de Londres, la cathédrale Saint Paul, le parlement et Big Ben, Les tours Gherkin et The Shard.

Pieces of raw steel, oxidized, sanded and assembled at a distance from each other to form a sculpture in volume, in high relief, hanging a few inches from the wall with a simple peak.

Artist : Frédéric Daty

Size : 118 cm x 104 cm x 19 cm

Year : 2019